vendredi 19 décembre 2014

Chronique : Nirvana ~ MTV Unplugged In New York (1994)


Wax Digger Reviews, Album, Disque, Vinyle, Vinyl, picture, Pochette photo, pics, Cover, instagram, image, Grunge, Cobain, Grohl, Novoselic, Live
Geffen

Playlist : 1- About A Girl / 2- Come As You Are / 3- Jesus Doesn't Want Me For A Sunbeam / 4- The Man Who Sold The World / 5- Pennyroyal Tea / 6- Dumb / 7- Polly / 8- On A Plain / 9- Something In The Way / 10- Plateau / 11- Oh Me / 12- Lake Of Fire / 13- All Apologies / 14- Where Did You Sleep Last Night

Après tout ce temps passé il ne manquait plus que lui pour en terminer sur les chroniques des albums de Nirvana. Alors sans plus tarder voici MTV Unplugged In New York, ou autrement dit, un des plus grands live jamais conçus. Rien que ça. Bonne fêtes à vous.


Something in the web.


Chaque personne possède un disque qui lui est propre. Sans forcément en avoir conscience, nous en avons tous un faisant un peu plus partie de nos vies que les autres. Un album à notre sens immortel, bravant l'épreuve de l'âge. À ce point écouté qu'il se trouve en cet instant dans un état proportionnel aux souvenirs qu'il a engrangés. Abîmé, usé part tant de déménagements, de manipulations pas toujours soignées mais encore fier de son aura. Bien plus qu'un objet musical du quotidien il fait partie de notre destinée la plus intime. Compagnon fidèle, il connait tout de nous, a tout vécu avec nous avec pour seul engagement d'être muet à jamais sur ce qu'il voit.
Le mien est paru le 1 novembre 1994, il vient d'avoir vingt ans. Il n'est pas très original certes et à vrai dire je m'en fous. Il s'agit du MTV Unplugged In New York de Nirvana. Jour et nuit, à cette époque, pendant plus de mois qu'il ne me faudrait pour me souvenir du chiffre exact, je l'ai écouté. 24 heures sur 24 il était là, non loin de moi, de journée en journée conforme à lui-même. En boucle les mêmes chansons. Toujours dans l'ordre initial sans songer à y toucher ni même oser l'éteindre avant sa fin. Il accompagnait du mieux qu'il le pouvait ma vie. J'en connais chaque note, chaque intonation, chaque changement de volume sonore. Pour moi comme sûrement pour vous avec le vôtre, mon disque est une bouée de sauvetage rassurante quand tout se noie dans le flou, quand la maîtrise des sentiments nous échappe et qu'une solitude invivable s'invite à la porte puis qu'on la laisse entrer sans trop savoir vraiment ni pourquoi ni comment on en est arrivé là.