vendredi 14 novembre 2014

Chronique : U2 ~ Songs of Innocence (2014)

Les fans de U2 sont priés de ne pas lire ce qui suit et de quitter dans la sérénité ce blog.


U2 - Songs of Innocence (2014) bono the edge irlande irlandais rock pop
Island


Toute création à le devoir d'exister. Toute œuvre parvient un jour ou l'autre à toucher profondément le cœur d'au moins une personne. Des fois elle bouleverse la vie de certains et embellit celle des autres... Et puis il y a Songs of Innocence dont Taylor Hawkins, batteur des Foo Fighters, déclare qu'il sonne comme un pet. 

Shoot à Saint-Tropez


  Non, Wax Digger Reviews n'a jamais eu comme philosophie de flinguer des albums au travers de chroniques assassines. Il en existe tant de bons voire d'excellents que je n'ai ni l'envie ni le temps de m'attarder sur des choses insipides vouées à disparaître en un battement de cil. N’espérez donc pas voir ici un article sur Fauve. Voilà qui est acté. Néanmoins lorsque un prétendu groupe planétaire donne le bâton pour se faire battre, il devient plus que tentant de céder lâchement aux sirènes du mépris élémentaire.
Car parfois, il est bon de larguer du lest. De critiquer au sens le plus péjoratif du terme ce que l'on sait avec certitude mauvais. S'attarder à la manière d'un tortionnaire bas de gamme sur une musique agaçante et indigne. Ou simplement dire la vérité, la nôtre en tout cas. Après avoir passé en revue tous les disques sans intérêt du moment, l'hésitation fut brève, et mon choix aussi arbitraire qu'une lame sur une nuque désigne le dernier en date, celui de U2, proposé gratuitement ET tant qu'à pousser le vice jusqu'au bout, disponible à la vente.