mercredi 20 mars 2013

Chronique : Martha And The Muffins ~ Metro Music (1979)


Wax Digger Reviews, Album, Disque, Vinyle, Vinyl, picture, Pochette photo, pics, Cover, instagram, image, New Wave
DinDisc

Playlist : 1- Echo Beach / 2- Paint By Number Heart / 3- Saigon / 4- Indecision / 5- Terminal Twilight / 6- Hide And Seek / 7- Monotone / 8- Sinking Land / 9- Revenge (Against The World) / 10- Cheesies And Gum

Metro Music est le premier opus du groupe canadien Martha And The Muffin. Un disque aussi agréable que la fraîcheur qu'il contient.

 Originaire de Toronto, Martha And The Muffins se forme en 1977. Alors qu'à cette époque le punk envahit petit à petit la planète, eux se tournent plutôt vers une new wave que l'on qualifiera de plurielle et survitaminée. 
Deux ans plus tard le groupe s'envole vers le vieux continent, l'Angleterre pour être exact, afin d'y enregistrer son premier album sur le label Dindisc. Produit par Mike Howlett, Metro Music (et les autres qui suivront) ne connut pas le succès escompté. Seul le single Echo Beach deviendra durant un temps un hit mondial.


lundi 18 mars 2013

Chronique : Virgin Prunes ~ ...If I Die, I Die (1982)


Wax Digger Reviews, Album, Disque, Vinyle, Vinyl, picture, Pochette photo, pics, Cover, instagram, image, Goth
Rought Trade

Playlist : 1- Ulakanakulot / 2- Decline And Fall / 3- Sweathome Under Whit Clouds / 4- Bau-dachöng / 5- Pagan Lovesong / 6- Baby Turns Blue / 7- Ballad Of The Man / 8- Walls Of Jericho / 9- Caucasian Walk / 10- Theme For Throught

Premier album de Virgin Prunes, ...If I Die, I Die parait en 1982 sur le label Rought Trade. Plus qu'un disque, il est une invitation à un voyage aussi fascinant que cruel.

 Formé à Dublin à la toute fin de l'année 1977, Virgin Prunes enchaîne les concerts et se fait déjà remarquer par des tenues pour le moins exubérantes ainsi que par des performances scéniques plus proches du théâtre que d'un concert à proprement parler. Après avoir sorti quelques 45 tours et maxi qui rencontrèrent un certain succès leur permettant de signer sur le label Rought Trade, le groupe peut enfin proposer son premier album en 1982. Cette année sera faste pour eux, puisqu'au cours de celle-ci le label français L'invitation au suicide fait paraître Hérésie, un luxueux coffret de deux 25 cm contentant des morceaux studio et live enregistrés au Rex Club à Paris.

dimanche 17 mars 2013

Chronique : Sub Pop 200 (1988)


Wax Digger Reviews, Album, Disque, Vinyle, Vinyl, picture, Pochette photo, pics, Cover, instagram, image, Grunge, Nirvana, Mudhoney
Sub Pop

 Playlist : Disque 1 : 1- Sex Good Missy (Tad) / 2- Is It Day I'm Seeing? (The Fluid) / 3- Spank Thru (Nirvana) / 4- Come Out Tonight (Steven J Bernstein) / 5- The Rose (Mudhoney) / 6- Got No Chains (The Walkabouts) / 7- Dead Is Dead (Terry Lee Hale)
Disque 2 : 1- Sub Pop Rock City (Soundgarden) / 2- Hangin' Tree (Green River) / 3- Swallow My Pride (Fastbacks) / 4- The Outback (Blood Circus) / 5- Zoo (Swallow) / 6- Underground (Chemistry Set)
Disque 3 : 1- Gonna Find A Cave (Girl Trouble) / 2- Split (The Nights And Days) / 3- Big Cigar (Cat Butt) / 4- Pajama Party Is A Haunted Hive (Beat Happening) / 5- Love Or Confusion (Screaming Trees) / 6- Untitled (Steve Fisk) / 7- You Lost It (Thrown Ups)

Seconde compilation du label devenu culte venant de l'état de Washington, Sub Pop 200 voit le jour en 1988 et cristallise toute une scène et une génération.   

 Deux ans après la bonne mais pas totalement convaincante Sub Pop 100, le label remet le couvert et publie une deuxième compilation réunissant ses artistes. À l'origine sortis dans un sobre coffret en carton noir agrémenté d'un livret d'une vingtaine de pages, les trois vinyles s'y trouvant ne sont rien de moins que l'acte de naissance du mouvement grunge. Si on ajoute à cela le fait qu'elle ne fut éditée dans son format original qu'à 5000 exemplaires et que bon nombre de titres y figurant sont désormais quasi introuvables ailleurs, on obtient une véritable pièce de collection, un Graal, pour tout amoureux de ce genre musical.

samedi 9 mars 2013

Chronique : Screaming Trees ~ Sweet Oblivion (1992)


picture cover image pochette photo grunge seattle olympia lanegan art sound
Epic Records

Playlist : 1- Shadow Of The Season / 2- Nearly Lost You / 3- Dollar Bill / 4- More Or Less / 5- Butterfly / 6- For Celebration Past / 7- The Secret Kind / 8- Winter Song / 9- Troubled Times / 10- No One Knows / 11- Julie Paradise

Sixième album des Screaming Trees, Sweet Oblivion sort en 1992 sur Epic Records. Un excellent opus à posséder absolument.

 Screaming Trees souffre à la fois d'un don et d'une malédiction. Une injustice de plus dans le monde musical, car ce groupe pionnier de la scène de Seattle n'a jamais réussi à devenir aussi illustre que des formations telles que Nirvana, Soundgarden ou Mudhoney. Malgré d'excellentes critiques lors de leurs sorties dans la presse spécialisée, aucun album n'établira de bonnes ventes. Vous l'aurez sans doute compris de vous-mêmes, la grande bénédiction des Screaming Trees est justement de n'avoir jamais connu un succès que pourtant, croyez-moi, ils auraient mérité. Ne cédant pas ainsi à un quelconque business model, ils gardent leur virginité artistique intacte et sans concessions pour le plus grand plaisir des puristes.

Wax Digger Reviews : Disquaire Day : coup de gueule.


Disquaire Day : coup de gueule. art sound


Le disquaire Day revient le 20 avril pour sa troisième édition francaise. Une bonne nouvelle? Oui mais...

lundi 4 mars 2013

Grandes chansons... petits albums.


Grandes chansons... petits albums. art sound
Grandes chansons... petits albums.


On le constate souvent, grand nombre d'artistes connaissent un succès grâce à une chanson; en effet, lorsque l'on écoute le disque détenant cette trouvaille, voire quand on ose s'attaquer à la discographie d'un de ces groupes, pensant naïvement - ou a raison - trouver des perles du même acabit, on ne peut être que déçu, ou consterné, par le vide musical que l'on y trouve. Néanmoins rendons hommage à ces tubes.