jeudi 25 octobre 2012

Chronique : Clan Of Xymox ~ Clan Of Xymox (1985)


Wax Digger Reviews, Album, Disque, Vinyle, Vinyl, picture, Pochette photo, pics, Cover, instagram, image, Goth
4 AD

Playlist : 1- A Day / 2- No Words / 3- Stumble And Fall / 4- Cry In The Wind / 5- Stranger / 6- Equal Ways / 7- 7th Time / 8- No Human Can Drown / 9- A Day (Remix) / 10- Stranger (Remix)

Premier disque du quatuor connu sous le nom de Clan of Xymox, cet album éponyme sort en 1985 sur le label britannique 4AD.

 La carrière de Clan of Xymox débute en 1983, à Nimègue aux pays-bas, lorsque Ronny Moorings et Anke Wolbert forment le groupe Xymox. Un an plus tard ils déménagent à Amsterdam et éditent un premier enregistrement auto-produit intitulé Subsequent Pleasure, tiré à seulement 500 exemplaires. La même année ils signent sur le label 4AD et commencent à bosser sur un nouvel opus. En 1985, la petite bande change de nom pour finalement devenir Clan of Xymox ; le disque aux accents new wave, cold wave, peut enfin sortir dans les bacs.

 Pour un premier album, ce Clan of Xymox est un véritable coup de maître tant dans ses compositions nettement réussies que dans sa production. Forcément, l'ambiance y sera froide voire glaciale, les corbeaux et autres rats volants seront de sortie dès les premières notes de A Day, un superbe morceau dansant comme on les aime d'un peu moins de sept minutes. Les synthés tournoyant dans l'air à grand renfort de nappes suivis de près par une guitare cristalline, la voix de Ronny Moorings collant elle aussi parfaitement à cette ambiance somptueuse, tout y est sublime. On pourra d'ailleurs apprécier un peu plus dans le détail son chant sympathique et plaintif sur le morceau suivant No Words, plus pop, moins électronique.

Ce coté pop fait d'ailleurs la différence sur ce disque, le sens de la mélodie reste très présent malgré des structures quelques fois complexes. Le titre Cry In The Wind  pourra paraître chiant à mourir aux premiers abords mais peut également se révéler très bon selon l'ambiance dans laquelle l'auditeur se trouve, bien qu'il reste tout de même en dessous des autres morceaux de l'album, faute à une voix pas assez mise en avant.


picture image photo goth amsterdam pays bas hollande groupe band art sound
Clan of Xymox

 Vient le tour de l’inquiétant Stranger (quelle intro !), second morceau dansant de Clan of Xymox et véritable tuerie auditive d'une intense noirceur mélancolique. Un joyau darkwave à l'état brut agrémenté d'un chant percutant et de différentes voix glauques. Ce titre brillant s’achèvera dans la brutalité et la douleur. L’espèce de ballade pleine de rêverie Equal Ways prend le relais pour nous faire tomber dans une sombre torpeur et entrer dans un songe cotonneux. Un délice subtil que viendra perturber le pas terrible 7 th Time. Le CD, à la différence du vinyle, comprend deux dernières chansons qui ne sont en fait que A Day et Stranger remixés.

 Pour conclure, Clan of Xymox est un excellent disque qui, bien que plus tout jeune, n'a pas pris une ride. Certes ça sonnera quelques fois un peu daté mais les talents de composition des hollandais sont suffisamment solides pour que le charme opère dès la première écoute et nous fassent entrer avec un sourire froid dans l'univers tortueux du Clan. Ils confirmeront l'année suivante avec l'album Medusa tout aussi - voire plus pour beaucoup - très bon.


Clan of Xymox - A Day


3 commentaires: