mercredi 12 septembre 2012

Chronique : Shangri-Las-65 ! (1965)


Wax Digger Reviews, Album, Disque, Vinyle, Vinyl, picture, Pochette photo, pics, Cover, instagram, image, Girls Band
Red Bird


Playlist : 1- Right Now And Not Later / 2- Never Again / 3- Give Us Your Blessings / 4- Sophisticated Boom Boom / 5- I'm Blue / 6- Heaven Ony Know / 7- The Train From Kansas City / 8- Out In The Streets / 9- What's A Girl Supposed To Do / 10- The Dum Dum Ditty / 11- You Cheated, You Lied / 12- The Boy

Groupe vocal formé exclusivement de filles, les Shangri-Las sortent en 1965 sur le label Red Bird leur deuxième album qui fleure bon les histoires d'amour adolescentes et les voix mielleuses... mais pas que !

 Les Shangri-Las se sont connues dans un lycée du Queens à New York. Le groupe est constitué de deux paires de sœurs : les jumelles Marguerite et Mary Ann Ganser d'un côté, ainsi que Mary et Elisabeth Weiss de l'autre. Bien que mineures en 1965, les jeunes filles signent sur le label Red Bird Record et sortent leur premier opus intitulé Leader Of The Pack qui connaîtra sa petite heure de gloire, puis, la même année, elles sortiront le disque qui nous intéresse dans cette chronique Shangri-Las-65!. Bien qu'elles soient un quatuor en studio, Elisabeth "Betty" Weiss évitait le plus possible les apparitions publiques (concerts ou émissions télé) d'où le fait que le groupe soit souvent cité en trio.
La formation connut suffisamment de succès dans les années soixante pour se produire aux cotés d'artistes tels que les Beatles ou les Dusty Springfield. Fait notable, elles engageront en première partie de certains concerts - qui étaient loin d’être bien organisés - des groupes comme The Sonics ou The Iguana avec un certain d'Iggy Pop dedans. Elles iront même jusqu’à inspirer les New York Dolls. Les ventes d'album n'étant plus au beau fixe, ajouté à cela la fermeture de leur label, les filles se séparent à la fin des années soixante et chacune d'elle retournera à une vie loin des projecteurs.

 Le vinyle s'ouvre sur Right Now And Not Later, un titre parfaitement bien choisi pour résumer ce que sera la plupart des compositions fournies par la petite bande : de la pop acidulée avec un mélange de Rythm & Blues et de soul, le tout recouvert de paroles mièvres (mais pas toujours) parlant d'amour et de déception.
Il sera dur - à moins d’être hermétique à ce genre ou d'être un affreux sans cœur - de résister à l’appel du vent de fraîcheur qui émane de ce disque et qui n'a rien perdu de sa vigueur même cinquante ans plus tard, l'album étant finalement dans l'universalité et l'intemporalité la plus totale. Comme tout n'est pas rose dans la vie d'un teenager, il existe sur cet opus des chansons légèrement plus sombres musicalement à l'image du trop méconnu Never Again. Il se dégage de cet excellent morceau un-je-ne-sais-quoi dans les voix de renversant. Avoir des passages parlés est une des marques de fabrique des Shangri-Las, on y aura donc droit sur Give Us Your Blessings que l'on oubliera très vite tant tout y est répétitif et sans intérêt.


art sound picture image album band groupe filles
Shangri-Las


 James Brown lui même, sera surpris de voir que ces jeunes filles sont blanches. En effet, sur certains titres on pourrait penser qu'elles sont noires car leurs chants souvent proches de la black music, auront souvent une tonalité digne des plus grandes artistes afro-américaines. Ça sera le cas avec Sophisticated Boom Boom, ce morceau plein d’espièglerie représente la cool-attitude par excellence. Autre paradoxe, il ne faudrait pas se laisser attendrir par le côté petites filles sages en fleur des Shangri-Las, le groupe ayant connu plusieurs frasques et démêlés avec les forces de l'ordre. Le girls band venant d'un quartier mal famé, on sera plus proche de véritables teignes que de filles allant à l'église tous les dimanches (bien que l'un empêche rarement l'autre).

 On reprend avec l'épuré What's A Girl Supposed To Do au refrain accrocheur prouvant qu'il ne faut pas toujours en mettre des tonnes pour faire un tube dont l'air reste longtemps en tête. La fin du disque ne tarde pas à arriver mais ne passons pas trop The Dum Dum Ditty qui sous ses airs naïfs et niais cache l'une des meilleures compositions du groupe. L'ossature de la chanson étant géniale et l'osmose du chant et des chœurs parfaite. Vient enfin le tour de You Cheated, You Lied qui rappellera aux plus mélomanes l'air du tube Tous Les Garçons Et Les Filles De Mon Age de la beauté incarnée (quand elle était jeune) Françoise Hardy sorti en 62.

 Shangri-Las-65 ! a beau avoir connu un certain succès dans les années soixante, il ne fait nul doute qu'il restera une découverte étonnante pour beaucoup de gens. Grâce à ses chansons allant du sympathique au gros coup de cœur, traitant d’à peu près tout ce que les adolescents peuvent vivre, de l'amour à la mort, l'album souffle une véritable fraîcheur indémodable. Mais les Shangri-Las c'est avant tout de sacrées voix irrésistibles et - même si on aurait tendance à l'oublier avec les groupes vocaux - des musiques pour la plupart accrocheuses et efficaces parfaitement bien orchestrées. Si vous ne connaissez pas encore, il serait bête de passer à côté et de ne pas laisser sa chance à l'un des girls band les plus cool de l'histoire.


Shangri-Las - Right Now And Not Later


2 commentaires: