vendredi 10 août 2012

Chronique : Blind Faith ~ Blind Faith (1969)


Wax Digger Reviews, Album, Disque, Vinyle, Vinyl, picture, Pochette photo, pics, Cover, instagram, image, Psyche, Clapton
Polydor

Playlist : 1- Had To Cry Today / 2- Can't Find My Way Home / 3- Well...All Right / 4- Presence Of The Lord / 5- Sea Of Joy / 6- Do What You Like

Dans la série : Mais bon sang, Eric Clapton a été guitariste dans combien de groupes ? je demande Blind Faith et son album éponyme à la pochette plus que douteuse sorti en 1969.

 Groupe britannique éphémère, Blind Faith n'aura duré que le temps d'une année et d'un enregistrement. Suite à la séparation de leurs groupes respectifs : Eric Clapton venant de Cream et Steve Winwood du groupe Traffic décident de créer un projet commun. Ils recruteront par la suite Ginger Baker l'ancien batteur de Cream et quelques semaines plus tard le bassiste Rick Grech les rejoindra en laissant au passage tomber son groupe Family en pleine tournée.
Pendant l'enregistrement, orchestré par Jimmy Miller dans les studios Olympic, les Blind Faith organisent un concert à Hyde Park (voir la vidéo plus bas), qui selon la presse anglaise fut une déception pour les 100 000 personnes réunies pour l'occasion qui, eux, s'attendaient à entendre des chansons provenant de Cream et Traffic.
Une mini tournée en Scandinavie et aux U.S.A fut également programmée pour une réaction identique. Le groupe se sépare donc au bout d'un an ne voulant pas reproduire une copie de ce qu'ils faisaient dans le passé. Clapton rencontrera les Delaney & Bonnie (encore un groupe) et décidera de les accompagner sur une tournée, puis par la suite, fondera Derek & The Dominoes (et un autre) et tombera par la même occasion dans la came.

 Après ce bref historique, intéressons-nous au disque lui-même. Tout d'abord à sa pochette, devenue un objet de collection pour vinyle-maniaque et qui fut créée par Bob Seidemann. Il existe un bon nombre de graves rumeurs sur la jeune fille et sur sa relation avec les membres du groupe, toutes aussi idiotes les unes que les autres que je ne mentionnerai pas dans cet article tant elles sont ridicules et n'ont rien à faire là. Pour la petite histoire, l'adolescente tenant un vaisseau spatial conçu par Mick Milligan a posé pour la photo avec le consentement de ses parents. Bien sur, consentement ou pas, la controverse fut tellement grande que la maison de disque changea rapidement la pochette par plusieurs autres montrant une bête photo du groupe. On notera que depuis le CD et le vinyle qui sont réédités, eux, retrouvent la pochette d'origine.


art sound cover wax digger reviews picture image claptonart sound cover wax digger reviews picture image clapton
Deux pochettes après la censure.


 42 minutes pour six titres, dont neuf pour le premier titre Had To Cry Today, un morceau puissant de blues rock doté d'un riff magistral, répétitif à souhait mais jamais ennuyeux. Winwood qui en plus d’être aux claviers endosse le rôle de chanteur et tant mieux puisque sa voix aiguë et nasillarde colle parfaitement à l'ambiance du disque. Vient ensuite la ballade acoustique Can't Find My Way, trois minutes de beauté et de douceur. On s'allongerait bien dans l'herbe avec cette chanson dans les oreilles.
Le disque comporte une reprise en la présence de Well...All Right de Buddy Holly, entraînante et bien faite mais on lui préférera sans aucune hésitation le titre suivant, le ô combien sublime Presence Of The Lord. Du Clapton dans toute sa grandeur, bien aidé par tout le groupe qui livre ici une performance grandiose et termine magnifiquement la face A.
Le classieux Sea Of Joy avec son violon entame l'autre face. Ce n'est certainement pas le meilleur titre de Blind Faith mais l’intérêt est suffisant pour ne pas le zapper. Un jam qui ne dit pas son nom se cache sous l’excessif Do What You Like , tout le monde n'accrochera pas aux quinze minutes du morceau, composé d'autant de soli que de musiciens : basse, guitare, batterie, orgue hammond, tout y passe. Ils s'en donnent à cœur joie mais tout ceci pourra devenir d'un ennui profond - le solo de basse... - pour beaucoup.

Un an, un disque. Blind Faith n'aura pas duré et c'est dommage quand on sait ce que fera Eric Clapton par la suite avec sa carrière solo en dents de scie. Heureusement, lui et les autres membres du groupe nous laissent en héritage un disque superbement produit et des compositions pour la plupart géniales faisant de ce vinyle un must have.



Blind Faith - Presence Of The Lord

2 commentaires: