jeudi 30 août 2012

Chronique : Sub Pop 100 (1986)


wax digger reviews cover pochette picture image punk grunge seattle compil art sound
Sub Pop

Playlist : 1- Spoken Word Intro Thing (Steve Albini) / 2- Greatest Gift (Scratch Acid) / 3- Nothin' To prove (Wipers) / 4- Kill Yr Idols (Sonic Youth) / 5- Bananacuda (Naked Raygun) / 6- Gila (U-Men) / 7- Smile On Your Face (Dangerous Birds) / 8- Church In Hell (Skinny Puppy) / 9- Go At Full Throttle (Steve Fisk) / 10- Istbeena (Lupe Diaz) / 11- Impact Test (Boy Dirt Car) / 12- Real Men (Savage Republic) / 13- One Day Of The Factory (Shonen Knife)

Sub Pop 100 est la première compilation du label éponyme réalisée en 1986. Elle réunit treize artistes venant du rock indépendant qui, pour certains d'entre eux, connaîtront par la suite tant un succès commercial que d'estime. Elle marque les premières heures d'un culte venu de Seattle.

 C'est en juillet 1986 que Bruce Pavitt, de l'encore méconnue maison de disques Sub Pop, sort avec fierté son premier rejeton. Cette compilation éditée à seulement 5000 vinyles est de nos jours, sans surprise, très recherchée. Non pas tellement pour la musique qui s'y trouve - tout n'est pas bon loin de là - mais avant tout pour le caractère historique et collector de l'objet.

mercredi 22 août 2012

Chronique : This Mortal Coil ~ Sixteen Days/Gathering Dust (EP) (1983)


Wax Digger Reviews, Album, Disque, Vinyle, Vinyl, picture, Pochette photo, pics, Cover, instagram, image
4AD


Playlist : 1- Sixteen Days/Gathering Dust / 2- Song To The Siren / 3- Sixteen Days Reprise

Projet musical fondé en 1983, This Mortal Coil fédérera plusieurs membres de différents groupes pour que cet EP à la pochette magnifiquement glaçante puisse voir le jour.

 En 1980, Ian Curtis le chanteur des Joy Division meurt. La même année Ivo Watts-Russell fonde la maison de disques 4AD. Très vite il signe le groupe New Wave, Modern English.
En 1983,il demande à ce groupe de faire un medley comprenant deux de leurs chansons, Sixteen Days et Gathering Dust, afin de sortir un single. Mais une partie du groupe ne l'entend pas de cette oreille et rejette l'idée.
Légèrement têtu, le président de 4AD prend alors le guitariste et le bassiste des Modern English, va chercher le claviériste des Colourbox, puis le chanteur du groupe écossais Cindytalk, et enfin pour finir tape à la porte des Cocteau Twins. Une fois tout ce beau monde réuni, This Mortal Coil dont le nom est tiré d'un vers d'Hamlet, est né. Le projet de Watts-Russell peut enfin démarrer.

Chronique : Water Pipe Cult ~ 5 Songs On 1 CD (EP) (2009)


stoner picture cover image pochette monaco wax digger chronique metal rock art sound


Playlist : 1- Peepshow / 2- Agon / 3- Acid Punch (Acoustic Version) / 4-Alcool Square Sponge / 5- Running With Scissors

Je vous avais déjà parlé du premier album des Water Pipe Cult, le dénommé Ultra Muggin' Sounds, cette fois je m'attarde sur la première création du groupe avec l'EP : 5 Songs On 1 CD.

 Enregistré au Deaf Lab Studio (Monaco), cet EP contient cinq titres. Tout comme leur premier album il est superbement bien produit, et à l'instar de celui-ci les adorateurs du Bang balancent leur rock stoner psyché et sensuel sans fioriture. Pour sa première création, on perçoit aisément que les six membres du groupe ont dû énormément répéter pour arriver à un final bluffant de professionnalisme.  

mercredi 15 août 2012

Chronique : Messer Chups ~ Crazy Price (2003)


Messer Chups - Crazy Price (2005) art sound
Ipecac Recording

Playlist : 1- Fantomasofobia / 2- Sex Euro And Evils Pop / 3- Chasing For Young Blood / 4- In 3 Minutes Till Massacre / 5- Ghost Rides To West / 6- Bing Bang Bang Bong Kong / 7- Anton La Vey 66.6 FM / 8- Diabolik Boogie / 9- Make Music, But Not Trash / 10- A Plateful Brain / 11- Gangster They Called Horizon Man / 12- Monkey Safari / 13- Not Made In Japan / 14- Satan Jeans / 15- SuperSonik Vibrator / 16- Good Night

Crazy Price est le septième album du groupe russe, le très expérimental Messer Chups. Sorti en 2003 sur le label Ipecac c'est un véritable ovni sonore qui redonne toute sa gloire au kitsch.

 Groupe venant de Saint-Petersbourg, les Messer Chups font ce que l'on pourrait qualifier de surf rock glacial. Un style musical bien à eux, inimitable, qui rend un hommage appuyé aux séries B des années 50-60, comme le prouve la pochette de l'album. Le disque n'est qu'une BO magistralement orchestrée d'un mauvais film où l'on apercevrait tour à tour des soucoupes volantes en carton et des bimbos, façon pin-up, sublimes qui se feraient enlever par des extraterrestres ou bien encore un film dont le méchant disparaîtrait dans une volute de fumée en ne laissant derrière lui qu'un rire gras et surjoué.

mardi 14 août 2012

Chronique : MC 5 ~ Kick Out The Jams (1969)


Wax Digger Reviews, Album, Disque, Vinyle, Vinyl, picture, Pochette photo, pics, Cover, instagram, image, Punk
Elektra

Playlist : 1- Ramblin' Rose / 2- Kick Out The Jams / 3- Come Together / 4- Rocket Reducer N°62 (Rama Lama Fa Fa Fa) / 5- Bordeline / 6- Motor City Is Burning / 7- I Want You Right Now / 8- Starship

Kick Out The Jams est le premier album du groupe MC 5 sorti en 1969 sur le label Elektra. Bénéficiant de nos jours d'un culte quasi intouchable, cet opus marquera à tout jamais l'histoire du rock.

 Un live comme premier album, il faut avouer que c'est assez peu courant et qu'il vaut mieux être sûr de soi avant de s'y essayer. De la confiance, les MC 5 en sont blindé. Ils ont écumé toutes les scènes du Michigan, glanant de en plus en plus de fans et gagnant au passage une réputation plus que sulfureuse de la part des médias locaux. A tel point que le groupe sera vite remarqué par le PDG de la maison de disque Elektra qui, devant tant de fougue, ne pouvait pas faire autrement que de les signer. Ce concert a été enregistré lors de deux soirées le 30 et 31 octobre 1968 au Russ Gibb's Ballroom de Détroit.

vendredi 10 août 2012

Chronique : Blind Faith ~ Blind Faith (1969)


Wax Digger Reviews, Album, Disque, Vinyle, Vinyl, picture, Pochette photo, pics, Cover, instagram, image, Psyche, Clapton
Polydor

Playlist : 1- Had To Cry Today / 2- Can't Find My Way Home / 3- Well...All Right / 4- Presence Of The Lord / 5- Sea Of Joy / 6- Do What You Like

Dans la série : Mais bon sang, Eric Clapton a été guitariste dans combien de groupes ? je demande Blind Faith et son album éponyme à la pochette plus que douteuse sorti en 1969.

 Groupe britannique éphémère, Blind Faith n'aura duré que le temps d'une année et d'un enregistrement. Suite à la séparation de leurs groupes respectifs : Eric Clapton venant de Cream et Steve Winwood du groupe Traffic décident de créer un projet commun. Ils recruteront par la suite Ginger Baker l'ancien batteur de Cream et quelques semaines plus tard le bassiste Rick Grech les rejoindra en laissant au passage tomber son groupe Family en pleine tournée.
Pendant l'enregistrement, orchestré par Jimmy Miller dans les studios Olympic, les Blind Faith organisent un concert à Hyde Park (voir la vidéo plus bas), qui selon la presse anglaise fut une déception pour les 100 000 personnes réunies pour l'occasion qui, eux, s'attendaient à entendre des chansons provenant de Cream et Traffic.
Une mini tournée en Scandinavie et aux U.S.A fut également programmée pour une réaction identique. Le groupe se sépare donc au bout d'un an ne voulant pas reproduire une copie de ce qu'ils faisaient dans le passé. Clapton rencontrera les Delaney & Bonnie (encore un groupe) et décidera de les accompagner sur une tournée, puis par la suite, fondera Derek & The Dominoes (et un autre) et tombera par la même occasion dans la came.

jeudi 9 août 2012

Chronique : Deep Purple ~ Made In Japan (1972)


Wax Digger Reviews, Album, Disque, Vinyle, Vinyl, picture, Pochette photo, pics, Cover, instagram, image, Metal
Purple Records

 Playlist : Disque 1 : 1- Highway Star / 2- Child in Time / 3- Smoke On The Water / 4- The Mule (Drum Solo) Disque 2 : 5- Strange Kind Of Woman / 6- Lazy / 7- Space Truckin'

Enregistré au Japon durant l'été 1972, Made In Japan nous offre une véritable orgie de soli d'une complexité folle. Il s'agit tout simplement d'un des meilleurs live existant dans le rock.

 Pour leur tournée de l'album Machine Head, les Deep Purple s'envolent pour le Japon dans l'idée d'y enregistrer un live. Made In Japan est enregistré lors de trois concerts en août 1972 : les 15 et 16 à Tokyo et le 17 à Osaka. Deux vinyles pour uniquement sept titres cela peut sembler tout d'abord disproportionné et ridicule mais on se rendra vite compte qu'il fallait au moins ça, tant les chansons sont rallongées par rapport aux originales. Les tubes désormais cultes du groupe sont transfigurés, laissant la part belle aux improvisations en tous genres. Les Deep Purple prennent ici un malin plaisir à ne jamais descendre en dessous des six minutes.

mardi 7 août 2012

Chronique : Cream ~ Wheels Of Fire (1968)


Wax Digger Reviews, Album, Disque, Vinyle, Vinyl, picture, Pochette photo, pics, Cover, instagram, image, Psyche, Clapton
RSO

Playlist : Disque 1 : 1- White Room / 2- Sitting On Top Of The World / 3- Passing The Time / 4- As You Said / 5- Pressed Rat And Warthog / 6- Politician / 7- Those Were The Days / 8- Born Under A Bad Sign / 9- Deserted Cities Of The Heart / Disque 2 : 1- Crossroads / 2- Spoonful / 3- Traintime / 4- Toad /

Sous la houlette du producteur Tom DowdCream sort son troisième album en 1968. Wheels of Fire marque l'effacement de Clapton qui ne signe aucun titre sur ce disque.

 Tout d'abord, Wheels of Fire est un double album. Sur le disque 1, le groupe joue en studio. Sur le disque 2, Les Cream se produisent en live. Les tensions entre les membres de la formation sont à cette époque à leur paroxysme et pourtant c'est aussi le moment où la carrière des Cream est à son apogée.  Malgré le fait que Clapton ne co-signe aucune des neuf chansons studio, les compositions de Ginger Baker (batteur) et de Jack Bruce (Basse) restent dans la plus pure tradition du blues psyché. Bien que pour ma part cet album ambitieux n'atteint jamais le niveau de leur précédent opus : Disraeli Gear.

samedi 4 août 2012

Trop jeune pour mourir - Kurt Cobain (docu arte)



Trop jeune pour mourir - Kurt Cobain (arte) art sound nirvana
Trop jeune pour mourir - Kurt Cobain, une overdose de gloire


En cet été 2012 la chaine arté nous propose une série de documentaires sur des personnages célèbres du monde de la musique et du cinéma. Des personnalités mortes trop vite, trop tôt. Au programme : John Belushi, Kurt Cobain, Heath Ledger et Sharon Tate.
 

jeudi 2 août 2012

Chronique : Big Brother & The Holding Company feat Janis Joplin ~ Cheap Thrills (1968)


Wax Digger Reviews, Album, Disque, Vinyle, Vinyl, picture, Pochette photo, pics, Cover, instagram, image
Columbia

Playlist : 1- Combination Of The Two / 2- I Need A Man To Love / 3- Summertime / 4- Piece Of My Heart / 5- Turtles Blues / 6- Oh, Sweet Mary / 7- Ball And Chain

Deuxième et dernier album des Big Brother & The Holding Company en compagnie de la phénoménale chanteuse Janis Joplin. Elle quittera ce projet pour entamer une carrière solo connue de tous. Cheap Thrills est publié en 1968 sur le label Columbia et si vous ne le connaissez pas encore, il serait urgent de réparer cette injustice.

 A l'origine l'album devait s'intituler Dope, Sex and Cheap Thrills, Columbia n'appréciant que moyennement de toute évidence la drogue et le sexe, le titre fut alors raccourci. En comparaison avec le premier disque, le deuxième laisse la quasi totalité du chant à Janis Joplin. Difficile de battre sur son terrain un tel talent. En contrepartie les guitares sont plus mises en avant, comme le prouvent largement les deux titres live de l'album Combination Of The Two et I Need A Mand To Love. Deux morceaux exceptionnels dans leurs structures musicales et dans les guitares distordues de Sam Andrew et James Gurley. Pas de doute le LSD a dû couler à flot tant sur scène que dans le public.