lundi 30 juillet 2012

Chronique : Television ~ Marquee Moon (1977)


Wax Digger Reviews, Album, Disque, Vinyle, chronique, Vinyl, picture, photo, pics, instagram,image, Verlaine, The Voidoids, Richard Hell
Elektra

Playlist : 1- See No Evil / 2- Venus / 3- Friction / 4- Marquee Moon / 5- Elevation / 6- Guiding Light / 7- Prove It / 8- Torn Curtain 

Sorti en pleine période punk en 1977 sur le label Elektra, Marquee Moonle premier album de Television est considéré par tous les classements musicaux comme une œuvre majeure du rock et cette réputation n'est en aucun cas usurpée.

 Formé en 1973 dans la ville de New York, le groupe Television compte parmi ses membres Tom Verlaine et Richard Hell. Très vite, ce dernier quittera l'aventure pour créer sa propre formation, Richard Hell And The Voivoids
Mais retournons à Television, le premier album sortira donc quatre ans plus tard et sera un échec retentissant à sa sortie. Faute sans doute, aux long solos et autres envolées instrumentales que comporte le disque dans une ère où ce n'était plus de mise. Le groupe ne survivra pas et se sépare un an plus tard. 

 Marquee Moon s'ouvre sur See No Evil, morceau puissant et énergique qui fait des merveilles. Une entrée en matière magnifique qui nous permet de découvrir le chant si particulier de Tom Verlaine : à la fois plaintif, nasillard, ironique, le chanteur détient dans sa voix toute une palette d'émotions qu'il sait parfaitement retranscrire. Les deux morceaux suivants Venus et Friction sont dans la même mouvance et révèlent aux yeux de tous les talents des musiciens qui figurent dans ce groupe. Verlaine et LLoyd sont deux excellents guitaristes et sont capables avec leurs instruments de nous emmener dans toutes sortes d'ambiances qui changeront tout au long du disque, alternant arpèges, riffs et solos. Tandis que dans le même temps, Smith, avec son jeu sublime à la basse irréprochable, et Ficca à la batterie s'accordent parfaitement pour des sections rythmiques détenant une force à toute épreuve. 

 La composition éponyme donnant tout son culte à l'album, est le magistral Marquee Moon. Le riff principal est d'un basique affligeant mais sacrément efficace et permet une montée en puissance afin de partir dans des soli psychédéliques et entêtants. La tension y est palpable et libératrice. Il se finira dans un break alors que le riff principal résonnera encore quelques secondes derrière le chant poétique de Verlaine. Dix minutes envoûtantes avec ses guitares divines qui tournoient dans l'air.  


art sound wax digger reviews picture image concert punk vinyl vinyle
Television


 Les compositions de la face B avec Elevation et Guiding Light se font plus sombres. L'album perd un peu de sa superbe musicalement sur cette face malgré quelques envolées guitaristiques sur le léger Prouve It. Cependant toutes ces chansons restent de très bonne facture mais sont seulement moins marquantes à mon sens. L'opus s’achève quand même avec un Torn Curtain à la douceur certaine. Un titre enchanteur qui clôture parfaitement une oeuvre qui ne se laisse pas dompter si facilement. Car, c'est sans doute le seul véritable problème -  si problème il y a -, le nouveau venu dans le monde sonore de Television devra peut-être l'écouter et le ré-écouter plusieurs fois avant d'en reconnaître tout son potentiel. La voix de Verlaine et sa poésie pourront aussi en lasser quelques-uns.

 Voilà, donc, un album mis aux oubliettes trop vite à sa sortie dans les bacs, pour magistralement renaître quelques années plus tard de ses cendres. Un disque où les guitares sont reines et superbement travaillées. Un disque aux paroles elliptiques. Un disque à la structure complexe et progressive. En somme un disque intelligent.



Television - See No Evil

2 commentaires:

  1. jacob-from-L.A6 août 2012 à 21:57

    Great record !!

    RépondreSupprimer
  2. Une découverte pour moi, merci car c'est franchement top.

    RépondreSupprimer