mardi 10 juillet 2012

Chronique : Foo Fighters ~ Medium Rare (2011)


Wax Digger Reviews, Album, Disque, Vinyle, Vinyl, picture, Pochette photo, pics, Cover, instagram, image, Grohl, Reprise
Sony Music

Playlist : 1- Band on the Run  / 2- I Feel Free / 3- Life of llusion / 4- Young Man Blues / 5- Bad Reputation / 6- Darling Nikki / 7- Down in the Park / 8- Baker Street / 9- Danny Says / 10- Have a Cigar / 11- Never Talking to You Again / 12- Gas Chamber / 13- This Will Be Our Year

Sorti à l'occasion du Record Store Day, Medium Rare des Foo Fighters est une compilation de treize reprises qu'ils ont pu faire durant leur carrière. Alors à réserver aux fans ?

 Il se sera écoulé seulement quatre jours entre la sortie de leur dernier opus, Wasting Light, et cette compilation proposée pour le Disquaire Day (autrement dit la journée des disquaires indépendants). A l'occasion de cette journée, une centaine d'artistes sortent ou ressortent des albums en quantité très (trop) limitée. On pourra y trouver d'excellents vinyles qui deviendront des objets de collection ainsi que malheureusement des disques beaucoup plus classiques et sans grand intérêt. Medium Rare va plus loin en réunissant sur une seule galette ces deux caractéristiques.

 En dehors des deux reprises inédites intitulées This Will Be Our Wear des Zombies et Bad Reputation de Thin Lizzy qui sont, ne nous mentons pas, sympathiques mais pas extraordinaires, on peut d'ores et déjà trouver tous les morceaux présents un peu partout sur les faces B du groupe. Pour les autres, ceux qui ne veulent pas prendre la peine de tout acheter, ils peuvent en avoir un aperçu lors d'un récent concert à la maison Blanche donné en l'honneur de Barack Obama.

 L’intérêt musical y est donc très restreint. En apparence le disque est surtout destiné aux fans purs et durs du groupe. Eux verront sans doute dans des titres comme Have A Cigar des Pink Floyd ou encore I Feel Free des Cream toutes deux chantées par le batteur des Foo, Taylor Hawkins une utilité et pourquoi pas du génie. Je sais, je donne l'impression de faire la fine bouche, ce n'est pas faux mais par souci d’honnêteté je me dois de reconnaître qu'en ce qui concerne la reprise des Floyd je la trouve nettement supérieure à l'originale. La deuxième, par contre, est bien faite mais aussi plus classique. Le véritable problème de ce disque est là. On alterne en permanence entre reprises totalement ratées à l'image de Danny Says chantée cette fois par Chris Shiflett (guitariste) et des reprises réellement réussies, telle que peut l’être Baker Street qui personnellement me donne le frisson.


 art sound wa digger reviews picture cover image seattle nirvana compil vinyle
Le rond central du vinyle.


 Je ne me permettrais aucunement de remettre en cause la qualité des musiciens. Tout le monde le sait , les Foo Fighters sont tous autant qu'ils sont immensément doués, je reproche plutôt un trop grand choix de morceaux bancals, plats. Putain pourquoi prendre cette composition nulle des Ramones quand on en compte tant de fabuleuses dans leur catalogue ?
Pour ce qui est du design, je trouve la pochette tout simplement excellente. Le devant représente une barquette de viande sous cellophane alors que le dos présente un ticket de caisse maculé d'une empreinte de sang. Le rond central du vinyle sera quant à lui orné de deux morceaux de viande sur chaque face. On aime ou pas cet artwork, personnellement j'en suis fan.

 Pour être honnête avec vous, j'ai revu ma position sur cette chronique, du moins sur sa conclusion. Il y a quelques années, j'avais dit qu'il est à ce point inégal qu'il est à réserver uniquement aux fans du groupe qui, eux, seront ravis d'avoir sur le même vinyle la plupart des reprises effectuées par les Foo Fighters durant toutes ces années. J'avais même sous-entendu bêtement que les autres pourraient, au pire des cas, faire de cette compilation une pièce qui, à n'en pas douter, prendra de la valeur au fil avec le temps. Si j'étais sincère à ce moment là je suis obligé de revenir sur ces écrits. Car oui, Medium Rare n'est pas un indispensable mais plus je le pose sur la platine et plus je lui trouve des qualités insoupçonnées lors de mes premières écoutes. Un charme indéniable en ce qui concerne les cover réussies et elles ne sont pas si rares que cela. Puis rien que pour les réadaptations extraordinaires de Baker Street, comme déjà mentionné, et Down In The Park, Dave Grohl et ses comparses méritent, comme souvent, mon profond respect.




Foo Fighters - Band on the Run (Live)
>

5 commentaires:

  1. moi jaime bien ce disque

    RépondreSupprimer
  2. la version de baker streets est top !

    RépondreSupprimer
  3. down in the park, fabuleuse reprise

    RépondreSupprimer
  4. Je le voulais mais quand j'ai vu sa côte j'ai eu mal.

    RépondreSupprimer