lundi 30 juillet 2012

Chronique : Television ~ Marquee Moon (1977)


Wax Digger Reviews, Album, Disque, Vinyle, chronique, Vinyl, picture, photo, pics, instagram,image, Verlaine, The Voidoids, Richard Hell
Elektra

Playlist : 1- See No Evil / 2- Venus / 3- Friction / 4- Marquee Moon / 5- Elevation / 6- Guiding Light / 7- Prove It / 8- Torn Curtain 

Sorti en pleine période punk en 1977 sur le label Elektra, Marquee Moonle premier album de Television est considéré par tous les classements musicaux comme une œuvre majeure du rock et cette réputation n'est en aucun cas usurpée.

 Formé en 1973 dans la ville de New York, le groupe Television compte parmi ses membres Tom Verlaine et Richard Hell. Très vite, ce dernier quittera l'aventure pour créer sa propre formation, Richard Hell And The Voivoids
Mais retournons à Television, le premier album sortira donc quatre ans plus tard et sera un échec retentissant à sa sortie. Faute sans doute, aux long solos et autres envolées instrumentales que comporte le disque dans une ère où ce n'était plus de mise. Le groupe ne survivra pas et se sépare un an plus tard. 

vendredi 27 juillet 2012

Chronique : 13 th Floor Elevators ~ The Psychedelic Sounds of the 13th Floor Elevators (1966)


art sound blog wax digger reviews cover pochette image psyche vinyle vinyl
International Artists


Playlist : 1- You're Gonna Miss Me  / 2- Roller Coaster / 3- Splash 1 / 4- Reverberation (Doubt) / 5- Don't Fall Down / 6- Fire Engine / 7- Thru The Rhythm / 8- You Don't Know / 9- Kingdom of Heaven / 10- Monkey Island / 11- Tried To Hide

"Depuis Aristote, l'homme a organisé sa connaissance verticalement, en groupes séparés et désolidarisés---Science, religion, sexe, relaxation, travail, etc... L'emphase principale dans son langage, son système d’organisation du savoir, a été mise sur l'identification des objets plutôt que sur les relations entre les objets. L'homme est désormais forcé d'utiliser ses outils de raisonnement séparément et pour une situation à la fois. Si l'homme était capable de dépasser ce chemin de pensée hypnotique, de le remettre en question (comme le fit Einstein), et de ré-systématiser son savoir pour qu'il soit mis en relation horizontalement, il jouirait désormais de la perfection qui découle de la capacité à considérer sa vie dans son entièreté. Récemment, il est devenu possible pour l'homme d'altérer chimiquement son état mental, et par la même d'altérer son point de vue (c'est à dire sa propre relation basique avec le monde extérieur qui détermine comment il classe ses informations). Il peut alors restructurer sa pensée et changer son langage pour que ses pensées soient mieux con-cordées à sa vie et ses problèmes, qu'il approche alors plus sainement. C'est cette quête vers ce qui est pur et sain qui forme la base des chansons de cet album [...]"  

C'est donc avec ce manifeste affiché fièrement en lettres rouges au dos de la pochette que les 13th Floor Elevators débarquent dans le paysage musical américain. Premier album du groupe texan, The Psychedelic Sounds of the 13th Floor Elevators est devenu au fil des ans un disque mythique.

jeudi 26 juillet 2012

Chronique : Nirvana ~ Nevermind (1991)


Wax Digger Reviews, Album, Disque, Vinyle, Vinyl, picture, Pochette photo, pics, Cover, instagram, image, Grunge, Cobain, Novoselic, Grohl
Geffen

Playlist : 1- Smell Like Teen Spirit  / 2- In Bloom / 3- Come As You Are / 4- Breed  / 5- Lithium / 6- Polly / 7- Territorial Pissing / 8- Drain You / 9- Lounge Act / 10- Stay Away / 11- On A Plain / 12- Somethinh In The Way / 13- Endless Nameless

Le voici, l'album qui a changé ma vie et celle de beaucoup de gens. Plus qu'un disque, c'est un véritable phénomène culturel qui est sorti en 1991 sur le label Geffen. Il ne faudra à l'album que quelques mois pour atteindre des hauteurs stratosphériques et devenir un véritable objet de culte.

De l'underground au firmament...


  C'est en avril 1991, soit cinq mois avant la sortie de Nevermind, que Nirvana a décidé de signer chez Geffen, rejoignant ainsi Sonic Youth - leurs aînés tant respectés -, et abandonnant de ce fait Sub Pop. Cobain évoque dans une lettre adressée à Eugene Kelly des Vaselines la signature chez la grande maison de disque et plaisante : Nous sommes désormais voisins de label avec Nelson ! (un groupe guimauve des années 50).
  Il faut dire que pour l'heure Cobain peut s'amuser de ce nouveau contrat, le groupe n'ayant eu à subir aucune pression de la part de son nouveau label. Quasiment tous les titres de Nevermind ont été écrits avant la signature, le groupe ayant même enregistré une première mouture juste après la sortie de Bleach, finalement mise aux oubliettes.
Geffen laisse aussi à Nirvana le choix du producteur de l'album. Après avoir réfléchi le groupe choisit Butch Vig, notamment pour son travail sur l'album des Killdozer
  Accompagnés de leur nouveau brillant batteur Dave Grohl (le cinquième batteur du groupe, recruté presque un an plus tôt), Novoselic et Cobain entrent en studio en juin 1991, à Madison, dans le Wisconsin, pour trois semaines d'enregistrement. De l'avis général tout se passe pour le mieux, Butch Vig respecte les avis et envies du groupe et se contente de rendre toute l'ampleur et la puissance du trio. A l'inverse, Nirvana écoute les conseils avisés du producteur. Entre deux sessions ils se permettent même de faire des blagues téléphoniques.
Une fois mis en boite, l'album est masterisé par Andy Wallace (qui produira, trois ans plus tard l'album Grace de Jeff Buckley) puis ensuite le tout est envoyé chez Geffen en juillet 1991. Malgré le fait qu'il soit impressionné par les bandes, le label ne prévoit qu'une promotion classique : seulement 50 0000 exemplaires seront mis sous presse.


dimanche 22 juillet 2012

Chronique : Pink Floyd ~ Atom Heart Mother (1970)


Wax Digger Reviews, Album, Disque, Vinyle, Vinyl, picture, Pochette photo, pics, Cover,instagram, image, Waters, More
Harvest / Emi


Playlist : 1- Atom Heart Mother  / 2- If / 3- Summer'68 / 4- Fat Old Sun / 5- Alan's Psychedelic Breakfast 

Quand la musique orchestrale rencontre le rock progressif cela donne le cinquième album des mythiques Pink Floyd. Sorti en 1970 sur sur le label Harvest, le disque à la vache sur sa pochette comporte un monument musical sur sa face A et de petits bijoux sur la B. 

 Atom Heart Mother fait dans la démesure avec son morceau éponyme de 23 minutes sur la face A. Pour rappel, à l'époque une face de vinyle ne pouvait contenir environ que vingt-cinq minutes de musique. Difficile donc de faire mieux, il s'agit d'ailleurs du plus long morceau du groupe et il marque une phase décisive pour les Floyd en matière de transition vers le rock progressif


vendredi 20 juillet 2012

Chronique : Morgen ~ Morgen (1969)


Wax Digger Reviews, Album, Disque, Vinyle, Vinyl, picture, Pochette photo, pics, Cover, instagram, image, Guitar, Psyche
Probe

Playlist : 1- Welcome To The Void  / 2- Of Dreams / 3- Beggin' Your Pardon (Miss Joan) / 4- Eternity In Between / 5- Purple / 6- She's Nitetime / 7- Love

Morgen sort son premier album en 1969 sur le label Probe. Préparez-vous à une chute directe dans les affres du psychédélisme.

 1969... année érotique diront certains, Woodstock, l'apogée du mouvement hippie... et Steve Morgen qui au milieu de cette insouciance flower power, fait figure de rabat-joie en choisissant le cri de Munch comme pochette de son premier album. Et pourtant, sans forcément le savoir, il évoque avec clairvoyance la crise d'angoisse existentielle de la fin des sixties précédant sa chute.


lundi 16 juillet 2012

Chronique : Eric Clapton ~ 461 Ocean Boulevard (1974)


Wax Digger Reviews, Album, Disque, Vinyle, Vinyl, picture, Pochette photo, pics, Cover, instagram, image
RSO

Playlist : 1- Motherless Children  / 2- Give Me Strength / 3- Willie and the Hand Jive/ 4- Get Ready / 5- I Shot the Sheriff / 6- I Can't Hold Out / 7- Please Be With Me / 8- Let It Grow / 9- Steady Rollin' Man / 10- Mainline Florida 

Deuxième album solo de l'artiste qu'on surnomme en toute simplicité God, cet 461 Ocean Boulevard sorti sur le label RSO. Rempli de jolies compositions il marque le début de la rédemption de Clapton.

 S'il y a bien un musicien dont la carrière fut importante c'est bien Eric Clapton. Les Yardbirds, John Mayall, Cream , Blind Faith, entre autres sont tous des groupes ayant profité des talents du guitariste et on ne peut qu'admettre que toutes ces formations ont compté dans l'histoire musicale.
Ses problèmes d'alcool et de dépression soignés et après avoir participé au film des Who : Tommy, il décide de mettre le cap en direction de Miami pour enregistrer son deuxième enregistrement solo. Le nom de l'album correspond d'ailleurs à l'adresse de la maison qu'occupait Clapton pendant l'enregistrement.


dimanche 15 juillet 2012

Chronique : Silver Apples ~ Silver Apples (1968)


Wax Digger Reviews, Album, Disque, Vinyle, Vinyl, picture, Pochette photo, pics, Cover, instagram, image, Electro, Rock
Kapp Records

Playlist : 1- Oscillations  / 2- Seagreen Serenades / 3- Lovefingers / 4- Program / 5- Velvet Cave / 6- Whirly-Bird / 7- Dust / 8- Dancing Gods / 9- Misty Mountains 

Le Duo de Silver Apples nous honore d'une galette éponyme aux sonorités improbables, mélangeant le psyché et l'electro de façon simple, mais tellement envoûtante... Un disque réellement précurseur dans son approche.

 Les années soixante ont été une époque bénie pour la musique. Un nombre incroyable d'expérimentations s'y sont déroulées. La drogue, sous toutes ses formes, y fut sans doute pour beaucoup tandis que l'envie d'une jeunesse prête à repousser les barrières sonores ont fait le reste. Malgré ce vent de fraîcheur, on a affaire ici à un duo totalement surréaliste pour son époque. Deux hommes qui ont tout simplement réussi à devancer le monde d'une dizaines d'années. À tel point que ce premier opus est tombé dans l'oubli très vite après sa sortie; certainement trop difficile à écouter dans ces années-là car trop peu accessible et, sans surprise, il le restera de nos jours pour bon nombre de gens.

samedi 14 juillet 2012

Skinhead : Spirit Of 69



Dans les cendres encore fumantes des mods apparait un nouveau mouvement : crâne rasé, musique, fierté, violences et tatouages, seront l'apanage de cette nouvelle jeunesse. Les skinheads traditionalistes débarquent.

Chronique : The Seeds ~ The Seeds (1966)


Wax Digger Reviews, Album, Disque, Vinyle, Vinyl, picture, Pochette photo, pics, Cover, instagram, image, Garage
GNP Crescendo


Playlist : 1- Can't Seem To Make You Mine  / 2- No Escape / 3- Lose Your Mind / 4- Evil Hoodoo / 5- Girl I Want You / 6- Pushin' Too Hard / 7- Try To Understand / 8- Nobody Spoil My Fun / 9- It's A Hard Life / 10- You Can't Be Trusted / 11- Excuse, Excuse / 12- Fallin' In Love

Premier album éponyme du plus célèbre groupe garage des sixties, The Seeds est sorti en 1966 sur le label GNP. Ce disque et ce genre musical sont les prémisses balbutiantes du punk qui naîtra, sous sa forme définitive, dix ans plus tard. 

 Emmené par le chanteur et bassiste Sky Saxon, cet album est composé de chansons courtes, simples, directes et d'une efficacité à toute épreuve. Un des aspects du groupe est qu'il possède un son facilement reconnaissable grâce au clavier de Daryl Hooper. Le deuxième élément, et sans doute le plus important, réside en la voix du chanteur. Une voix inimitable, nasillarde, cette particularité confère aux chansons une force puissante et un supplément d'âme non négligeable pour sortir du lot.


mardi 10 juillet 2012

Chronique : Foo Fighters ~ Medium Rare (2011)


Wax Digger Reviews, Album, Disque, Vinyle, Vinyl, picture, Pochette photo, pics, Cover, instagram, image, Grohl, Reprise
Sony Music

Playlist : 1- Band on the Run  / 2- I Feel Free / 3- Life of llusion / 4- Young Man Blues / 5- Bad Reputation / 6- Darling Nikki / 7- Down in the Park / 8- Baker Street / 9- Danny Says / 10- Have a Cigar / 11- Never Talking to You Again / 12- Gas Chamber / 13- This Will Be Our Year

Sorti à l'occasion du Record Store Day, Medium Rare des Foo Fighters est une compilation de treize reprises qu'ils ont pu faire durant leur carrière. Alors à réserver aux fans ?

 Il se sera écoulé seulement quatre jours entre la sortie de leur dernier opus, Wasting Light, et cette compilation proposée pour le Disquaire Day (autrement dit la journée des disquaires indépendants). A l'occasion de cette journée, une centaine d'artistes sortent ou ressortent des albums en quantité très (trop) limitée. On pourra y trouver d'excellents vinyles qui deviendront des objets de collection ainsi que malheureusement des disques beaucoup plus classiques et sans grand intérêt. Medium Rare va plus loin en réunissant sur une seule galette ces deux caractéristiques.

lundi 9 juillet 2012

Chronique : L7 ~ Bricks Are Heavy (1992)


art sound punk cover pochette album riot girl riot grrrl vinyl vinyle wax digger reviews
Slash Records


Playlist : 1- Wargasm  / 2- Scrap / 3- Pretend We're Dead / 4- Diet Pill / 5- Everglade / 6- Slide / 7- One More Thing / 8- Mr. Integrity / 9- Monster / 10- Shitlist / 11- This Ain't Pleasure

L'album Bricks Are Heavy des bouillantes L7 sort en 1992 sur le label Slash. Un groupe composé exclusivement de filles bien décidées à prendre une part du gâteau grunge sans pour autant laisser leurs concessions mais surtout leurs valeurs au vestiaire. 

 Véritable fer de lance du Riot Grrrl (comprendre Riot Girl), les L7 respectent à la lettre les diktats de ce mouvement : avoir un groupe majoritairement composé de filles, être féministe, être punk mais plus que tout vouloir s'imposer dans cet univers machiste. 
Pour ces suffragettes modernes, la voie royale se nommera grunge. Une quantité incroyable de d'excellents groupes voit le jour à l'aube des années 90 : Babes in Toyland, Bikini Kill , Hole et tant d'autres, évolueront désormais sur scène. Bien qu'un tas de femmes se soient emparé d'un micro durant les décennies antérieures, il subsistait encore dans l'air un machisme primaire pour lequel féminité devait se cantonner au rôle moins glamour de groupies écervelées.


dimanche 8 juillet 2012

Chronique : Neu ! ~ Neu ! '75 (1975)


Wax Digger Reviews, Album, Disque, Vinyle, Vinyl, picture, Pochette photo, pics, Cover, instagram, image, dutch, Allemand, Prog, Psyche
Gronland Records

Playlist : 1- Isi / 2- Seeland / 3- Leb Wohl / 4- Hero / 5- E-Musik / 6- After Eight.

Le groupe Neu ! sort son troisième album en 1975. Sobrement intitulé Neu !'75 et édité sur le label Brain, il marque une rupture profonde entre ses deux membres.

 Parler de Neu ! c'est tout d'abord mentionner le passé musical de deux hommes, Klaus Dinger et Michael Rother. Ex membres des Kraftwerk, ils en claqueront la porte pour former un tout nouveau projet. A leurs débuts et comme très souvent, leurs albums se vendront timidement. Le succès d'estime viendra bien plus tard lorsque des artistes tels que Brian Eno, Bowie, ou bien encore Radiohead vanteront à longueur d'interviews les mérites des deux allemands.

jeudi 5 juillet 2012

Chronique : Down ~ Nola (1995)


art sound metal pantera cover pochette album vinyl vinyle wax digger reviews
Elektra

Playlist : 1-Temptation's Wings  / 2- Lifer / 3- Pillars of Eternity / 4- Rehab / 5- Hail the Leaf / 6- Underneath Everything / 7- Eyes of the South / 8- Jail / 9- Losing All / 10- Stone the Crow / 11- Pray For the Locust / 12- Swan Song / 13- Bury Me In Smoke

Le premier album du supergroupe metal Down, s'intitule Nola. Sorti en 1995, il lorgne farouchement du côté du stoner.

 Le concept de Down est simple : une bande de potes ayant tous roulé leur bosse dans le monde du métal se réunit pour enregistrer des albums. Nous avons donc : Kirk Windstein (guitares) et Jimmy Bower (batterie) du groupe Crowbar, Tood Stranger (Basse) de EyehategodPepper Keenan (guitare) de Corrosion of Conformity et pour finir en beauté, le célèbre Phil Anselmo de Pantera au chant.

mercredi 4 juillet 2012

Chronique : Gravenhurst ~ Fires In Distant Buildings (2005)


 art sound picture cover image pochette album rock wax digger reviews punk atmospherique ambiant vinyle cover vinyl image
Warp

Playlist : 1- Down River / 2- The Velvet Cell / 3- Animals / 4- Nicole / 5- The Velvet Cell Reprise / 6- Cities Beneath The Sea / 7- Song From Under The Arches / 8- See My Friends

Après deux albums acoustiques, Nick Talbot, leader sympathique des Gravenhurst, se décide à brancher les amplis afin de marquer encore un peu plus ses influences. Le garçon est fan de valeurs sûres telles que My Bloody Valentine, The Smiths ou bien encore Neil Young et cela s’entend.

 Gravenhurst, originaire de Bristol, nous revient avec un troisième disque sur le label Warp. Fini l'acoustique, enfin pas totalement, à l'instar du titre Nicole qui dégouline de spleen, une constante chez eux. Mais dans sa grande majorité, je vous l'assure, le groupe fait place nette à l'atmosphérique, au post-rock. A l'écoute de la première composition, Down River, un mot vient directement à l'esprit : envoûtant. Tout le reste sera du même acabit, de la même classe, sans avoir besoin d'en faire trop. Car nul besoin de faire compliqué pour créer une chanson efficace et Velvet Cell en est l'illustration parfaite.

Chronique : Camel ~ Mirage (1974)


Wax Digger Reviews, Album, Disque, Vinyle, Vinyl, picture, Pochette photo, pics, Cover, instagram, image, Prog, Psyche
Nova


Playlist : 1- Freefall / 2- Supertwister / 3- Nimrodel - The Procession - The White Rider / 4- Earthrise / 5- Lady Fantasy

Mirage est le deuxième album du groupe progressif Camel. La pochette parodie un paquet de cigarettes de la même marque ce qui leur vaudra quelques ennuis avec le fabriquant. Cinq titres ni plus ni moins suffiront pour se plonger avec délectation dans l'univers du groupe.

 Pendant que des groupes comme King Crimson, Genesis ou bien encore Pink Floyd tenaient le haut du pavé en cette année 1974, d'autres n'en étaient qu'à leurs balbutiements. La formation britannique, malgré le fait qu'il en étaient déjà à leur deuxième album, fait partie de ceux-là.

mardi 3 juillet 2012

Chronique : Jeff Buckley ~ Grace (1994)


Wax Digger Reviews, Album, Disque, Vinyle, Vinyl, picture, Pochette photo, pics, Cover, instagram, image
Columbia Records

Playlist : 1- Mojo Pin / 2- Grace / 3- Last Goodbye / 4- Lilac Wine / 5- So Real / 6- Hallelujah / 7- Lover, You Should've Come Over / 8- Corpus Christi Carol / 9- Eternal Life / 10- Dream Brother

Premier et... dernier disque de Jeff Buckley, Grace est sorti en 1994 sur le label Columbia. Considéré de nos jours comme une icône intouchable, le chanteur à la voix d'ange bien aidé par le célèbre producteur Andy Wallace nous offre un des plus beaux moments des nineties.

 Les débuts de Jeff Buckley se situent à l'été 86. Plus précisément lors d'une collaboration avec un propriétaire de studio d'enregistrement, Jeff compose des arrangements pour les clients. En dehors de son job, il participe à divers groupes, dont un de reggae du nom d' A.K.B. En 1990, pour un enregistrement live de son père, Tim Buckley, il se rend à New York. C'est là-bas qu'il fera connaissance avec la marijuana et produira ses premières maquettes. Deux ans après, toujours dans la grosse pomme, Buckley découvre le Sin-é bar où il jouera de nombreuses semaines et composera la majeure partie des chansons figurant sur Grace. A la suite d'une prestation réussie, il signe un contrat avec Columbia puis, en 1993, un EP live voit le jour, captant un de ses concerts au Sin-é.