jeudi 31 mai 2012

Un mouvement, une histoire : Les Mods


cocard mods embleme rock angleterre RAF
Cocarde de la RAF, l’emblème des Mods.

Les Mods (pour Modernist : terme utilisé pour les musiciens et fan de Modern Jazz) est une sous-culture apparue en Angleterre au crépuscule des années 1950.

A Londres, à la fin des années 1950, les premiers Mods apparaissent. Ce sont de jeunes prolétaires qui veulent vivre un mode de vie festif (The Way Of Life) et recherchent le plaisir là où il peut se trouver.
Les Mods attachent une importance particulière à leur style vestimentaire toujours soigné et coloré, à leur physique ainsi qu'à la danse et à la musique. Pour la plupart, ils se déplacent en bande sur des Vespas customisées avec tout un tas de phares et de rétroviseurs.

La jeunesse Mods est adepte de la drogue, en particulier d'Amphétamine, dont ils pouvaient prendre jusqu’à une trentaine dans une journée. Par contre, aucun d’entre eux ne touchait à l'alcool.
Contrairement à l'idée reçue - et à cause de ce qui s'est passé à Brighton en 1964 - les Mods n'étaient pas violents, tout simplement car ils ne voulaient pas abimer leurs vêtements et donc ils évitaient les conflits. Les événement à la plage de Brigthon où des centaines de Mods se sont battus contre des Rockers ne sont dus qu'à un effet de masse du mouvement Modsn mouvement que du jour au lendemain tout le monde voulu rejoindre, y compris des tas de jeunes ne connaissant pas cette sous-culture. Des petites guerres de territoires à Londres ont bien eu lieu mais peu, et se réglaient davantage sur la piste de danse que dans arrière-cours d'un bar.

Tous les weekend après leur semaine de boulot les Mods se réunissaient dans des pubs ou dans des rallyes de scooter pour devenir celui qui allait apporter de nouveaux pas de danse ou avoir la plus belle Vespa customisée.


Mods Vespa londres rassemblement
Rassemblement de Mods avec leur Vespa Custom


Le look Mods changeait très vite et ce n'était pas rare que ce qui faisait fureur le vendredi soir soit déjà dépassé le lundi matin. Les jeunes Mods donnaient un soin particulier à leurs cheveux, ils portaient : La French Line (cheveux courts - mi longs avec une raie sur le coté), puis ensuite vint la Back Comb, puis les cheveux très longs et enfin rasés.
Concernant les vêtements un Mods portait des chemises Sherman, des polos Fred Perry, des pantalons taille basse, ou des Straight Bottom ou encore des Levi's 501 qu'il enfilait pour la première fois dans son bain afin d’être porté près du corps, des parkas de l'armée américaine etc.
Les chaussures quant à elles venaient de créateurs Italiens ou Anglais tel que Doc Marteens, ou bien encore des modèles Loafers.

Il ne faut pas oublier que l'on était dans le début des années 1960 et que la plupart des jeunes hommes devaient aller chez le tailleur de papa pour se faire des costumes très classiques. Les Mods eux, ont réussi à changer les codes en demandant aux tailleurs de leur faire de nouveaux vêtements qui leurs ressemblaient, favorisant ainsi ce qu'allait être l'industrie de la mode bien des années plus tard.


Mods look art sound vespa
Les Mods et leurs Looks

L'activité de la danse est essentielle au mouvement Mods et pratiquée à chaque sortie, ils sont d'excellents danseurs. Lors de chaque soirée, de nouveaux pas de danse sont créés, quand ils ne copient tout simplement pas des chorégraphies de chanteurs Soul américains. Comme dit précédemment, les conflits se règlent sur la piste de danse et la concurrence pour devenir le meilleur y est acharnée. La danse Mods se pratique la plupart du temps en solo.
Devant l'engouement que procurait les Mods, plusieurs émissions de télé ainsi que des clips vidéos tels que " I can't Explain " des Who proposaient aux Mods de montrer leur nouvelles chorégraphies.
Pour pratiquer leurs activités favorites ils se rendaient dans des clubs, les plus connus étant le Flamingo, le Marquee à Londres ou le Twisted Wheel Club à Manchester.


I can't Explain - Who


La musique tient une place énorme dans la vie d'un Mods, toujours à la recherche de la dernière nouveauté. Ce sont des grands collectionneurs de disque vinyle et des connaisseurs hors pairs. De la Soul, Blues,Rythm And Blues, au rock, ils ne font aucune différence entre artistes noirs ou blancs, ce qui à l'époque était plutôt rare. Pour être plus précis, ils écoutent tous les artistes de la Motown, de Stax, et toute la musique jamaïquaine. Au début du mouvement ils écoutaient peu d'artistes blancs, de ce fait des groupes Anglais reprenaient le répertoire afro-américain pour leur plaire.

Quelques groupes cultes pour les Mods :
The Who, The Small Faces, Kinks, The Birds... 


Le mouvement Mods s'épuise autour de l'année 1964. les leaders abandonnent petit à petit ne contrôlant plus rien, de quelques milliers de jeunes ce sont des centaines de milliers d'anglais qui s'approprient le mouvement en ne respectant pas toujours ces codes. En 1966 le psychédélisme prend de l'ampleur à Londres et sonne petit a petit la mort du courant Mods.
Pourtant certains Mods veulent encore y croire, se radicalisent et deviennent des Hard Mods qui bien plus tard donneront des Skinheads.

Vers la fin des années 70 le film des Who " Quadrophenia" sort, film retraçant l'aventure d'un Mods, créant donc un revival de cette culture ainsi que l'arrivée du mouvement en France.

L'influence Mods reste considérable, dans la mode mais avant tout dans la musique de l'Acid Jazz, à la Britpop. Oasis et Blur ne sont autres que les enfants de ce légendaire mouvement.

2 commentaires:

  1. assez complet comme article

    RépondreSupprimer
  2. Une synthèse de qualité pour une culture toujours très vivante, mais désormais aux quatre coins du Monde....

    www.le-cercle-modernist.com

    RépondreSupprimer