lundi 14 mai 2012

Le Vinyle : Un peu d'histoire


Voilà une de mes principale passion !
Bon je ne vais pas faire toute l’histoire du vinyle mais juste quelques précisions rapides.

Des dates :

. 1946 Invention du vinyle tel qu’on le connait de nos jours par Columbia.
. 1948 Les premières “galettes” sont commercialisées.
. 1955 Eddie Barclay Importe le procédé en France.
. 1982 Apparition du CD
. Fin des années 80, quasi disparition du vinyle qui ne résiste grâce qu’aux DJ et disquaires indépendants.
. 2011 On estime qu’il s’est vendu 3,9 millions de vinyles aux états-unis.

Une histoire de tour :

Les nombres correspondent au nombre de tours que le disque fait en une minute.
. Le 78 tours  surtout produit avant le milieu des années 50.
. Le 16 tours utilisé pour des textes parlés.
. Le 45 tours, inventé en 1949 pour les juke-boxes qui comporte en moyenne deux titres.
. Le 33 tours, celui qui a toutes mes faveurs, le roi du vinyle.

des formats :

Il existe trois formats :
. Le 7 pouces ou 7″ qui mesure 17,78 cm de diamètre, utilisé pour les 45 tours.
. Le 10 pouces ou 10″ d’un diamètre de 25,4 centimètres, utilisé principalement pour ce qu’on appelle des EP ( Extended Play) c’est a dire que ce ne sont pas des albums mais plutôt quelques chansons, de quatre a sept, ce format peut durer une trentaine de minutes.
. Le douze pouces ou 12″ mesurant 30,48 centimètres, qui sert pour les albums ou les maxi singles, il correspond communément au 33 tours.


Vinyle art sound musique rock



Bien que possédant des CD il est inévitable que le vinyle reste et restera le roi des supports audio. Le CD est froid, le dématérialisé n’en parlons pas. Le vinyle lui possède une chaleur et un esthétisme propre. Ce n’est pas seulement de la  musique, c’est un objet à par entière qui a son histoire, son passé. L’industrie du disque a beau surfer sur le retour fracassant du vinyle, qu’ils vendent d’ailleurs a des prix honteux – en moyenne 25 euros un vinyle neuf – rien ne vaut l'achat d’occasion. Cela apporte un charme de posséder une édition originale. Se dire qu’il a traversé des décennies et qu’il est toujours là dans votre collection.
Musicalement écouter un vinyle reste pour moi la meilleure façon d’apprécier un album, le son est rond, chaud, prend l’espace mais j’y reviendrai sans doute plus longuement plus tard.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire